Feedback

La sage-femme en Allemagne – un rôle aux multiples facettes

 

Lorsqu’on a grandi en France, le mot sage-femme invoque des visions de blouse blanche à la maternité, comme une infirmière spécialisée dans l’accouchement, qui dit à la future maman de pousser et respirer. On ne la rencontre que très brièvement, dans les quelques heures de cette bulle qui constitue une naissance. On ne la choisit pas, on ne la connaît pas, et on ne la revoit jamais.

En Allemagne, le rôle d’une sage-femme est bien plus étendu, et son influence sur la grossesse, la naissance et la parentalité bien plus complexe. Lorsqu’on débarque (dans une grossesse et de surcroît en terrain inconnu), on ne comprend pas toujours les questions de l’entourage: „et tu as trouvé une sage-femme?“ Ou alors les recommendations: „la mienne était super, je te donne son contact si tu veux“.

Pour en savoir un peu plus, voici quelques informations sur cette accompagnatrice indispensable pour votre grossesse et accouchement en Allemagne. Tout d’abord, il faut se rendre compte que le travail d’une sage-femme en Allemagne comporte deux grand axes de travail: l’accompagnement lors de l’accouchement et le suivi pré et post-natal.

La sage-femme en hôpital / clinique

Ce poste ressemble sans doute le plus à l’idée que les Françaises se font d’une sage-femme. Elle travaille en hôpital ou en clinique, porte la blouse blanche et accompagne les futures mamans de leur entrée à la maternité jusqu’à la délivrance. Elle prend ainsi en charge les parents lors de l’accouchement et fait le lien si nécessaire avec le reste de l’équipe médicale (anesthésiste, infirmières, médecins). Elle vérifie à intervalles réguliers les battements du coeur de l’enfant et la dilatation du col de l’uterus et guide la maman lors des poussées. Elle est habilitée à délivrer un bébé sans médecin, mais peut faire intervenir un docteur si nécessaire. Tout comme le reste du personnel soignant, elle effectue des tours de garde et une maman peut donc être prise en charge par plusieurs sage-femmes différentes pendant l’accouchement si les gardes changent.

Coût d’un accouchement en hôpital / clinique: remboursé par les caisses d’assurance maladie publiques.

La sage-femme en maison de naissance (Geburtshaus)

La sage-femme en maison de naissance (Geburtshaus) prend en charge les futures mamans de leur entrée à la maison de naissance jusqu’à la délivrance. Elle vérifie à intervalles réguliers les battements du coeur de l’enfant et la dilatation du col de l’uterus et guide la maman lors des poussées. Elle est habilitée à délivrer un bébé seule mais peut, le cas échéant, décider de faire transporter la maman en hôpital si nécessaire (césarienne obligatoire, détresse médicale de l’enfant ou de la maman). En général elle travaille en équipe avec un groupe d’autres sage-femmes de la même maison de naissance, avec qui elle partage un concept autour de la grossesse et de la naissance – un concept plutôt naturel, sans intervention médicale et sans péridurale. Les parents ont souvent rencontré la sage-femme qui délivre leur bébé à plusieurs reprises avant l’accouchement, et dans de nombreux cas, cette même sage-femme effectue des soins et un suivi pré- et post-natal individuel à la maison. Si cette sage-femme n’est pas disponible lors de l’accouchement, une autre personne de la maison de naissance peut alors la remplacer. Pour les parents intéressés par un accouchement en maison de naissance avec un suivi par une de leurs sage-femmes, il convient de se renseigner très tôt pour s’assurer d’y avoir une place, car il y en a peu et elles sont très demandées.

Coût d’un accouchement en maison de naissance: entre 600 et 1000€, dont une partie remboursée par les caisses d’assurance maladie (environ 250€).

La sage-femme indépendante

Cette sage-femme a la même formation qu’une sage-femme d’hôpital et / ou de maison de naissance mais exerce de façon libérale son métier. La plupart d’entre elles proposent des services de suivi pré et post-natal à la maison. Lors de ces consultations, elles écoutent le rythme cardiaque du bébé, répondent aux questions des parents sur l’accouchement. Après la naissance, elles vérifient que le cordon ombilical du bébé cicatrise correctement, que l’enfant prend du poids, que la maman n’a pas de saignements anormaux, que les points de suture éventuels se résorbent bien et elles peuvent répondre aux questions sur l’allaitement etc.  Elles font le lien entre les parents et le corps médical pendant les 3 à 4 semaines suivant la naissance (avant le contrôle des 4 semaines pour l’enfant chez le pédiatre et pour la maman chez le gynécologue). La sage-femme peut venir une quinzaine de fois rendre visite à la maman et l’enfant, en général les 8 semaines suivant l’accouchement – mais cela peut être aussi un peu plus tard au besoin (par exemple lors de la diversification alimentaire). Le choix est laissé libre aux parents quant au nombre de visites et quant à la sage-femme, en revanche c’est à eux de la chercher et la trouver.

Coût du suivi pré et post-natal: remboursé par les caisses d’assurance maladie publiques

Certaines sage-femmes indépendantes proposent quant à elles des services d’accouchement à domicile. À ne pas confondre avec les doulas, autre rôle important de l’accouchement, les sage-femmes peuvent comme évoqué plus haut délivrer seules un enfant, et ce, même dans le confort de votre appartement. Un service rare et donc difficile à trouver, quoi que pas impossible.

Coût d’une sage-femme pour un accouchement à la maison: environ 650€, dont une partie remboursée par les caisses d’assurance maladie publiques (environ 250€)

La sage-femme tout-en-un (Beleghebamme)

Une option que peu de femmes connaissent malheureusement, et pour cause: il faut s’y prendre à la 7 ou 8ème semaine de grossesse au plus tard pour en trouver une! La Beleghebamme est une sage-femme travaillant en hôpital ou clinique et qui propose un service exclusif de suivi pré et post-natal ainsi qu’un accompagnement de la naissance personnalisé. Elle rencontre les parents en amont, bien souvent lors du milieu du premier trimestre pour un premier contact individuel et vérifier qu’une bonne entente sera possible. Ensuite elle offre un suivi personnalisé pendant la grossesse aux parents, les préparant au mieux à l’accouchement. Quand le grand jour arrive les parents la préviennent et elle sera LA sage-femme qui délivrera leur enfant. Un service exceptionnel mais encore une fois rare, car il demande une énorme disponibilité du côté de la sage-femme, ce que peu sont prêtes à assurer. Le plus: tout le comfort d’une approche personnalisée avec tous les services d’un hôpital (anesthésie, service de neonatologie etc).

Coût d’une Beleghebamme: environ 650€, dont une partie remboursée par les caisses d’assurance maladie publiques (250€)

Les autres services proposés par les sage-femmes

Les sage-femmes en Allemagne sont les seules personnes habilitées non seulement à délivrer un enfant mais également à proposer:

  • Les cours de préparation à l’accouchement: cours à la clinique, cours en maison de naissance, cours en cabinet privé, peu importe: les cours de préparation à l’accouchement reconnus et remboursés par les caisses d’assurance maladie sont les cours proposés par des sages-femmes.
  • La rééducation: la rééducation post-accouchement se fait ici non pas chez le kiné mais en groupe d’une dizaine de mamans lors de petits cours de gym proposés deux mois après la naissance par des sage-femmes et remboursés par les caisses d’assurance maladie

 

Vous êtes enceinte et que vous ne savez pas trop quelle formule choisir? Vous vous demandez par où commencer les recherches? Vous avez déjà appelé plusieurs sage-femmes sans succès et ne trouvez personne de disponible? Contactez-nous! Nous proposons un éventail de services ciblés pour aider les futurs parents dans leurs démarches, dont la recherche d’une sage-femme. Votre interlocutrice en français: Elodie.roux@maternita.de

Laisser une réponse

Wie lautet die Lösung? *

(Deutsch) Warum wir?

(Deutsch)

  • Zeitersparnis durch Wegfall stundenlanger Recherche
  • Hohe Qualitätsstandards, auch bei unseren Kooperationspartnern
  • Geldersparnis durch Vermeidung von Fehlkäufen
  • Ein offenes Ohr und individuelle Lösungen für die außergewöhnlichsten Situationen
  • Zusammenarbeit mit lokalen Anbietern
  • Viele Sonderkonditionen bei unseren Partnern

(Deutsch) Neueste Artikel

(Deutsch) Kontaktieren Sie uns

(Deutsch) Ulrike Käfer & Inga Sarrazin GbR, “maternita”

Schönhauser Allee 74,
10437 Berlin

Telefon: (030) 98 32 33 40
Email: info@maternita.de

css.php